Je veux changer mon accessibilité

CARNET DE VOYAGE DE DUMONT D'URVILLE

Bornéo



Juillet 1839, « En approchant nous vîmes toutes les branches s'agiter, et des animaux bondir et s'élancer de tous côtés, mais la rapidité de leurs mouvements était telle, que l'œil ne pouvait saisir leurs formes. Pour quelques-uns d'entre nous c'étaient des oiseaux, pour les autres, une troupe de ces grandes chauves-souris, communes dans ces contrées.
[…] Après avoir exploré avec soin toutes les branches, j'aperçus au milieu d'un feuillage épais, un petit espace jaunâtre qui me sembla couvert de poils. Je tirai à tout hasard.




Vérifié par A-Prompt Version 1.0.6.0. Niveau WAI 'triple A'