Je veux changer mon accessibilité

CARNET DE VOYAGE DE COOK

La soupe au chien


Documents annexes :

Resolution-I | Cook

25 février « Je tombai malade de coliques bilieuses, qui furent si violentes qu'elles m'obligèrent à garder le lit […]. Plusieurs jours passèrent avant que les symptômes les plus graves de ma maladie eussent disparu […]. Quand je commençai à me rétablir, un chien favori qui appartenait à monsieur Forster fut offert en sacrifice à mon estomac fragile. Nous n'avions absolument aucune autre viande fraîche à bord, et je pouvais manger de sa chair, et du bouillon qu'on en faisait, alors que je ne pouvais supporter le goût de rien d'autre : ainsi je puisais de la nourriture et des forces dans un aliment qui aurait soulevé le cœur de la plupart des Européens, tellement il est vrai que nécessité fait loi. »




Vérifié par A-Prompt Version 1.0.6.0. Niveau WAI 'triple A'