Je veux changer mon accessibilité

Contexte : Objets et techniques d'Océanie

Art

Accès aux autres principaux thèmes de la documentation passer ce menu

Hommes | Cartes et sites | Expéditions | Base de données


Dans une perspective historique, on peut lier le développement des traditions artistiques de l'Insulinde et de l'Océanie aux migrations des peuples de l'Asie du sud-est vers le Pacifique. A partir du répertoire des formes simples, traits, signes, cercles, des peintures rupestres ou sur écorce, des pétroglyphes des Australiens jusqu'aux créations baroques et spectaculaires de la Mélanésie (Malanggan), de la stylisation décorative en Insulinde aux plastiques épurées de la Micronésie et de la Polynésie, on reconnaît plusieurs courants esthétiques qui se sont diffusés et mêlés. Au sein d'une très grande diversité, des traditions artistiques particulières se dégagent ; le travail sur des surfaces à deux dimensions en Australie ; un sens inné de la création de motifs géométriques ou curvilinéaires (Indonésie, Nouvelle-Guinée, Maori) remplissant toute la surface d'un objet ou d'un élément architectural ; la création de masques aux grands yeux en matériaux légers où le visage est prédominant (Archipel Bismarck, Nouvelle-Guinée, Mélanésie) ; les formes rigides de la sculpture en ronde bosse (Indonésie, Kanaky, Salomon, Vanuatu) ; enfin, les influences plus tardives de l'Asie du sud-est et de la Chine du sud, avec les motifs géométriques dongsoniens - du nom d'un site du Nord-Vietnam, Dong Sön - une ornementation gravée dense, des haut reliefs, des spirales et des dessins symétriques. Un répertoire de motifs géométriques plus anciens est aussi attesté dans les poteries lapita des Austronésiens (îles de Amirauté, archipel Bismarck, ouest et est de la Mélanésie).

Le corps humain est la principale source d'inspiration des peuples de l'Océanie. Sa représentation présente des aspects très contrastés selon le style de l'oeuvre, les matériaux employés (bois, pierres, os, coquillage), la taille, les parties mises en valeur, tel le visage (motifs du "visage en coeur" ou en "triangle") ou le corps entier. Dans la sculpture, des types se dégagent : le tiki, représenté debout mains collées au ventre (Polynésie), ancêtre primordial et divinité tutélaire ; les moai (l'île de Pâques), montrant deux styles distincts, celui des statuettes en bois (en pied) et les grandes statues en pierre tronquées ; les variations de la "grenouille", stylisation d'un corps d'ancêtre (Nouvelle-Guinée, Mélanésie) ; la figure du "penseur" assis vu de face ou encore le korwar (Asie du Sud-Est, Nias, Moluques, Nouvelle-Guinée); le "poteau" monoxyle, un personnage debout, figurant un défunt ou un ancêtre à Bornéo, en Mélanésie) ; les figures de proues de pirogues dans toute l'aire.

La seconde catégorie de représentations est zoomorphe : grands oiseaux (calao, casoar, frégate), reptiles (crocodiles, lézards, serpents) et mammifères. Elle atteint au fantastique, avec des hybrides, des êtres mythiques, les hei tiki,  des Maori, les créations du Sepik, des Dayak. Le masque, objet rituel, combine des techniques différentes (vannerie, peinture, sculpture...). Objet "total", il est le support de la pensée mythique, prenant toutes les formes inimaginables (cage, casque, cloche, cône, plat...) ; masque de danse ou masque à tenir, à poser ou à porter, sauf en Polynésie. Des styles mineurs, situés entre la Mélanésie et la Micronésie, comme ceux des îles l'Amirauté et des Santa Cruz (Salomon) montrent une synthèse étonnante de différents courants esthétiques. En termes formels, le monumental, présent en Mélanésie (tambours à fente, poteaux sculptés), Polynésie ou Micronésie (mégalithes), coexiste avec les petits objets très soignés, les textiles ou les tapa, les vêtements en plumes, décorés d'une ornementation très riche de motifs répétés en multiples variations et d'autres objets mettant en valeur la gravure sur os, bambou ou bois.

Les oeuvres les plus impressionnantes de l'art océanien, approchant de l'universel, sont les statues à la stylisation rigoureuse de la Micronésie et de la Polynésie, alliant la pureté des lignes à l'expressivité.

 


Les différents chapitres du contexte "Objets et techniques d'Océanie", passer ce menu

Agriculture et élevage | Armes | Art | Churinga | Malanggan et Korwar | Objets quotidiens | Pirogues et pêche | Ressources naturelles | Tapa et textiles



Vérifié par A-Prompt Version 1.0.6.0. Niveau WAI 'triple A'