Je veux changer mon accessibilité

Les expéditions

L’Astrolabe I de Dumont d’Urville (1826-1829) - Sur les traces de La Pérouse

Accès aux autres principaux thèmes de la documentation passer ce menu

Hommes | Cartes et sites | Base de données | Contexte

La  Coquille rebaptisée Astrolabe appareille de Toulon le 25 avril 1826 avec le lieutenant de vaisseau Jacquinot, second, les enseignes Lottin et Gressier, anciens de la Chevrette, le pharmacien Lesson, le médecin Gaimard et le professeur Quoy (embarqués sur l'Uranie de Freycinet).

Par le Cap de Bonne Espérance, elle atterit sur le Cap Leuwin en Nouvelle Hollande, jette l'ancre le 7 octobre dans la baie du Roi Georges après 100 jours de mer et fait escale à Port Jackson du 2 au 19 décembre. Elle explore le détroit de Cook en Nouvelle Zélande et mouille dans la Baie des îles le 12 mars 1827 puis à Tonga-Tabou dans l'archipel des Amis (Tonga) du 20 au 21 mai.

Un veillard se souvient qu'entre les passages de Cook et d'Entrecasteaux, deux navires (La Boussole et l'Astrolabe) ont visité l'île voisine de Namouka. L'expédition ne retrouve pas leurs traces aux Fidji (24 mai - 11 juin) ni aux îles Loyauté que La Pérouse devait visiter. L'Astrolabe transite entre la Nouvelle Guinée et la Nouvelle Bretagne, ravitaille à Amboine (Ambon), rejoint Hobart Town le 19 décembre 1827 et y apprend les découvertes de Peter Dillon à Tucopia et Vanikoro. La corvette quitte la Tasmanie le 28 janvier 1828, rejoint Tucopia où Dillon a laissé un message et mouille à Vanikoro du 21 février au 27 mars ; elle visite Vhanou au Nord-Ouest de l'île, où un bâtiment de La Pérouse s'est échoué sur les coraux et où son équipage a été massacré et Païou au Sud-Ouest, où l'autre a fait naufrage et où les survivants construisirent un petit voilier et reprirent la mer sans laisser de traces. A Païou, l'expédition retrouve sous quelques mètres d'eau des canons et des boulets. Dumont d'Urville fait ériger un monument à la mémoire de La Pérouse et de ses compagnons.

Par Guam, les Mariannes, Amboine et Batavia (Jakarta), l'Astrolabe rejoint l'île Maurice fin septembre et arrive à Toulon le 26 mars 1829.

 


 


Cartes du trajet de l'expédition (l'Astrolabe I)

Premier trajet de l'Astrolabe sur l'océan atlantique Premier trajet de l'Astrolabe en océanie

Vérifié par A-Prompt Version 1.0.6.0. Niveau WAI 'triple A'