Je veux changer mon accessibilité

Les hommes

Nicolas Baudin (1754-1803)

Accès aux autres principaux thèmes de la documentation passer ce menu

Cartes et sites | Expéditions | Base de données | Contexte

Né à Saint-Pierre-de-Ré le 19 février 1754, Nicolas Baudin navigue très jeune au commerce. Cadet volontaire au dépôt des Colonies de Ré en 1774, il est admis dans la Marine royale en 1786 comme sous-lieutenant de vaisseau. Il passe au service de l'Autriche et ramène des Indes, en 1789, des collections de plantes pour les jardins de Schönbrunn. Toujours au service du futur empereur François II, il fait une nouvelle campagne sur la Jardinière aux Indes, en Indonésie et sur les côtes de Chine. Il rentre en France en 1796 et, promu capitaine de vaisseau, ramène des Antilles sur la Belle-Angélique des plants pour le Muséum d'Histoire Naturelle.

En 1800, Bonaparte charge Baudin d'effectuer un voyage d'exploration en Nouvelle Hollande (Australie) où les Anglais s'implantent. Le Premier Consul désigne son équipe scientifique de 20 savants dont le botaniste Leschenault, le zoologiste Bory de Saint-Vincent, deux astronomes, des minéralogistes, l’anthropologue Péron, des jardiniers dont Charles-Alexandre Lesueur et des dessinateurs. Son état-major est constitué d'officiers d'avenir : le capitaine de frégate Emmanuel Hamelin qui commandera le Naturaliste, les deux frères Freycinet, Hyacinthe de Bougainville, le lieutenant de vaisseau François-André Baudin et l'aspirant Charles Baudin.

Baudin arme et commande le Géographe. L'expédition va se dérouler d'octobre 1800 à mars 1804. Sur la route du retour, Nicolas Baudin meurt à l'île de France (Maurice) le 16 septembre 1803 exténué par trois années de fatigues.

 

 


Sommaire des différentes notices biographiques, passer ce menu :

Ahuturu | Baudin | Bougainville | Cook | d'Entrecasteaux | Dillon | Dumont d'Urville | Duperrey | Freycinet | La Pérouse | Lesson | Omaï | Quoy



Vérifié par A-Prompt Version 1.0.6.0. Niveau WAI 'triple A'