Je veux changer mon accessibilité

Contexte : Histoire et culture d'Europe

Collecte naturaliste

Accès aux autres principaux thèmes de la documentation passer ce menu

Hommes | Cartes et sites | Expéditions | Base de données


Depuis la seconde moitié du 16e siècle et jusqu'au début du 18e siècle, la "culture de la curiosité" est à la mode dans toute l’Europe, alimentée par la vogue des grandes explorations. Les objets extraordinaires et insolites sont un moyen privilégié d'accéder é la compréhension du monde ; dans les cabinets de curiosité, antiquités diverses voisinent avec les coquillages, les animaux desséchés ou conservés dans « l'esprit du vin », les droguions, la corne de licorne, les momies, le globe terrestre et les instruments scientifiques.

Ces collections encyclopédiques visent à appréhender le monde jusqu'aux confins géographiques les plus éloignés et ces cabinets sont des outils de connaissance et de recherche. Le Muséum de la Rochelle présente encore aujourd'hui au public un cabinet de curiosité constitué au 18e siècle par un érudit local. Clément Lafaille, avocat au parlement, amateur de sciences naturelles, secrétaire de l'Académie Royale de la Rochelle en relation avec de nombreux académiciens d'Europe. Ce cabinet est exceptionnel par l'authenticité du mobilier qui présente les "curiosités naturelles locales et exotiques" ; ce mobilier comprend un ensemble harmonieux d'armoires dont les pilastres sont ornés de trophées, de chaises de style Louis XV à dossier pliant estampillées, de tables vitrines datant de la période Louis XVI, d'un médaillier et d'un coquillier.

 


Les différents chapitres du contexte "Histoire et culture d'Europe", passer ce menu

Arsenal de Rochefort | Collecte naturaliste | Enjeux des expéditions | Esprit encyclopédique | Mythe du bon sauvage | Origine de l'archéologie



Vérifié par A-Prompt Version 1.0.6.0. Niveau WAI 'triple A'